Joel_Riff_SHON.jpg
composer une performance sur le thème du lotissement pavillonnaire. dénoncer une politique du logis réduite à la maison comme représentation sociale de la conformité. plier des feuilles de papier alors qu'est récitée une liste de contraintes architecturales poliçant les monotones quartiers résidentiels qui prolifèrent uniformément autour de nous. produire à la chaîne de fragiles maisonnettes en origami. remplir progressivement le plateau nu de constructions identiques alignées dans des parcelles que l'on imagine bien tondues et tristement habitées. dicter des lois avec ennui. plonger l'espace dans la lumière noire une fois le sol recouvert de modules nous laissant intelligemment navrés face à une si juste image d'une réalité domestique dominante.

Joël Riff