logo-mouvementnet-copie-1.jpg







15/12 > 16/12/2007 - MAINS D'OEUVRES

Quand Mains d’Œuvres fait boum
Une fête pluridisciplinaire célèbre les 7 ans du lieu


Célébrant les 7 ans de Mains d’Œuvres, la grande boum annuelle fait la part belle aux multiples résidents de cet épicentre de la vie artistique audonienne – et francilienne. Musiciens, chorégraphes, performeurs joindront leurs efforts pour une nuit pas très raisonnable.

Chaque année, avant Noël, Mains d’Œuvres ouvre la totalité de ses espaces (4 000 mètres carrés tout de même, monte-charge compris !) pour une longue nuit de fête visant à célébrer l’anniversaire du lieu en rendant compte de la multiplicité des disciplines qu’il fédère et encourage. En l’occurrence, naturellement, la musique sera la cheville ouvrière de cette soirée qui les sollicitera d’autant plus ardemment (les chevilles) qu’elle vise à célébrer un anniversaire hautement symbolique : 7 ans l’âge de raison – de déraison plutôt, si l’on songe à la part d’utopie qu’il y a à maintenir à flot une entreprise aussi aventureuse de résidence, production et de diffusion ancrée dans une partie du « 9-3 » pas forcément facile…
La musique, donc : outre l’électro rock de Dantec et des Lillois d’Earthquake In Kobe, ce sont naturellement les « régionaux de l’étape » qui se tailleront la part du lion – comprenez : les résidents de Mains d’Œuvres. La pop rock en français d’Elista, le country-rock de Fruitkey, et surtout le rock sombre, ample et habité de Versari (photo) composeront un plateau des plus électriques. Des concerts que viendront ensuite transformer une équipe de DJ non moins éclectiques : du cabaret-rock aux sonorités up to date de l’équipe des Fluokids, la coqueluche branchée du moment, en passant par un set oldies de Yaya (du groupe Herman Düne, lui aussi passé par les résidences de Mains d’Œuvres), l’Automatic Body Dancing Club de Michel Vedette (le roi de la choré de groupe), ou la rencontre au sommet entre DJ Karve (roi du scratch, notamment au sein du Saïan Supa Crew) et VR Selector (membre du groupe AS Dragon) il y a en aura pour tous les goûts, des plus douteux aux plus tranchés. Parallèlement, dans les autres espaces du lieu, la fête battra également son plein : spectacles de danse (avec les chorégraphes « associées » Sophie Bocquet et Eléonore Didier, mais aussi le duo suisse Delgado & Fuchs), installations et DJ-sets vidéo (par le collectif Artkillart), performances (avec les collectifs Das Plateau et « S.H.O.N. »)…. et même de l’art lyrique (avec les interventions impromptues de Laure Striolo) et du yoga ! Multipliant les ambiances, voilà une soirée idéale pour se cultiver en faisant la fête, pour découvrir en dansant toutes les ressources d’un lieu pas très raisonnable.

MDO-07.jpg



MAINS D'OEUVRES
1, rue Charles Garnier
93400 Saint-Ouen
01 40 11 25 25